GALERIES

Galerie Annie Gabrielli

http://galerieanniegabrielli.com

- Entretien avec Annie Gabrielli -

>
 Qu’est-ce qui vous a séduit dans le métier de galeriste ?
Ce qui m’a séduit et me séduit encore dans ce métier, c’est avant tout les rapports humains, les échanges. C’est bien sûr le choix des artistes, le montage des expositions mais aussi l’ambiance que la galerie crée entre le public, les artistes et les collectionneurs. De plus, ce qui est passionnant, c’est de nouer des relations de confiance avec les artistes et de les accompagner sur le long terme.

> Qu’est-ce qui différencie un artiste d’un amateur ?
Ce qui différencie un artiste d’un amateur, ce sont le statut, la démarche et l’engagement artistiques. Artiste est un métier, un choix de vie où il tente de vivre uniquement de son art (même si des artistes ont parfois recours à un travail « alimentaire ») et d’obtenir une reconnaissance, indépendamment du médium. Pour l’amateur, la photographie est une activité de loisir et la technique une règle de l’art.

> Qui présentez-vous à fotofever paris 2016 ? Pourquoi ?
Je présente l’artiste Muriel Bordier qui, dans l’ensemble de son travail, ne fixe pas un moment du réel mais tente de le recréer avec sa propre vision sous forme humoristique. Ses réalisations témoignent d'une réflexion critique sur notre environnement et nos comportements. Elle construit ainsi de petits univers dans lesquels elle tourne en dérision sa version de la réalité. Les thermes, sa dernière série, se focalise sur l’architecture et les personnages. L’eau est suggérée, sans jamais (ou presque) être représentée.